AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

The Wallace Family

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage



avatar



Messages : 64


MessageSujet: The Wallace Family Sam 2 Avr - 12:45





« Wallace est ma famille »




Le clan Wallace est une tribu aimante et prête à accueillir toutes les âmes en peine de New York. Le Chef de famille, Alexander, a su gardé intact un esprit de famille soudée, malgré les fondations mouvantes qu'une succession de malheurs a tenté d'ébranler. Il a su réunir tous les siens autour de lui pour devenir le capitaine d'un navire qui survit à toutes les tempêtes. Celles du coeur, en particulier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar



Messages : 64


MessageSujet: Re: The Wallace Family Sam 2 Avr - 12:53




Alexander Wallace



ft Harrison Ford


« Aimer est plus fort que d'être aimé. »
vivant ; perdu ; c'est compliqué



» Curiculum Vitae «
Alexander a 57 ans et il est capitaine des forces de police à la retraite. Il a un sens de la Justice très développé et est très altruiste. Il voit du bon en chacun, malgré sa profession qui aurait pu le désenchanter. Il a gardé les chambres de ses enfants telles quelles après leur départ et n'a jamais essayé de refaire sa vie, sachant pourtant que sa femme ne reviendrait pas. Il va encore la voir régulièrement et continue à lui faire des surprises lors de chacun de leurs anniversaires de mariage. Ce n'est pas un grand fan du changement. Il a toujours la même télé, un lecteur VHS et une petite collection de Vinyl. Très manuel, il a construit une cabane et une balançoire dans son jardin pour sa petite fille, Maddie. Ronny pourra en profiter aussi, quand il sera plus grand. En attendant, il lui a fait un berceau en forme de voiture, pour qu'il puisse faire sa sieste pendant les barbecues du Dimanche.


» Son histoire «

Thurso, Highlands, Ecosse - Printemps 1968
Deux frères, Alexander et Stephen, jouent près des ruines d’un chateau, armés de bâtons qu’ils manient comme des épées. Ils jurent être des chevaliers en croisade pour la justice qu’ils veulent répandre dans le merveilleux royaume d’Ecosse. Leur joues sont rosies par l’exercice, le froid et leur sourire quand ils parviennent enfin à terrasser le monstre qui menaçait leur village : un gigantesque pneu de camion. Ils ont entre sept et neuf ans et aiment leur Terre. Ils vieilliront ici, ils en sont persuadés. Ils ont d’ailleurs enterré leur jouet préféré, non loin de là, pour le retrouver quand ils seront grand comme Papa et se rappeler de leur enfance. C’est Maman qui leur a soufflé l’idée, et ils l’ont trouvé bonne, parce que Maman a toujours de bonnes idées.

Thurso, Highlands, Ecosse - Automne 1968.
Papa vient de vendre sa cordonnerie, elle ne rapportait pas assez d’argent. Maman n’est qu’une couturière, donc ils ont du mal à joindre les deux bouts. Stephen dit que Papa et Maman veulent essayer le “Rêve Américain”. Il a ajouté qu’ils sont réussi à avoir un visa, en faisant semblant de savoir de quoi il s’agissait. Alexander l’ignore, de son côté, mais il a entendu ses parents parler d’un déménagement. Il espère qu’ils ne vont pas aller trop loin, parce qu’il n’aime pas trop quand les choses changent. En plus, il a une amoureuse, et ils se sont mariés. C’est Stephen qui a officié, mais ce n’était pas très bien fait parce qu’ils ne faisaient que rigoler. Ils ont donc décidé de recommencer bientôt, parce que Papa dit toujours que les hommes se doivent de toujours donner le meilleur d’eux-mêmes pour faire plaisir aux femmes. Et du haut de ses neuf ans, Alexander est un homme. Donc Ailein aura droit à un vrai mariage. Il a promis.

New York, New Jersey, USA - Janvier 1969.
Le bateau vient d’accoster. Alexander n’a pas aimé le voyage. Il a pas arrêté de vomir, ce qui a beaucoup fait rire Stephen, qui faisait le malin, du coup, parce qu’il avait enfin trouvé quelque chose pour laquelle il était meilleur que son grand frère. Alexander a même vomi sur le mouchoir qu’Ailein lui a offert, et Maman n’a pas réussi nettoyer l'auréole que ça a laissé. Ce qui a rassuré Alexander, c’est que Papa a vomi aussi. Mais Stephen n’a pas rigolé, pour lui. La famille Wallace descend du bateau. Cet endroit est bizarre, il y a des immeubles tellement haut qu’Alexander a l’impression qu’ils touchent le ciel. Stephen lui demande dans l’oreille d’un air pas très rassuré si Dieu habite au dernier étage de l’un d’entre eux. « Oui. » lui répond-t-il. Même s’il n’est pas très sûr, en fait. Il prend la main de Stephen, qui a soudain l’air de respirer plus facilement. Tout ira bien.

Ecole Primaire, Brooklyn, New York, New Jersery, USA - Mars 1969.
Alexander est assis entre Stephen et Robbie, devant le bureau du principal. Ils attendent leurs parents, parce que Robbie et Alexander se sont battus. Robbie se moquait de l’accent de Stephen et le maltraitait. Stephen s’est défendu, mais Robbie est beaucoup plus grand que lui, donc il a battu Stephen qui s’est donc mis à pleurer. Alexander a donc décidé d’intervenir et a cassé une dent à Robbie. Du coup, maintenant, Robbie aussi parle avec un accent bizarre et Alexander ne comprend rien aux menacent qu’il est en train de proférer. De toute façon, Alexander a un mal fou à comprendre les gens qui parlent, ici. Ils ont une drôle de façon de prononcer les “R”, et leur intonation est bizarre. Il aimerait bien retourner en Ecosse, parce que là-bas, personne ne parle bizarrement, et il comprend tout ce qu’on lui dit, même les menaces balancées avec une dent cassée. Papa et Maman arrivent, ils ont l’air tristes, plus qu’énervés. Alexander se dit qu’ils doivent savoir que ce n’est pas de sa faute, s’il a été obligé de se battre. Ils vont quand même le punir, ceci dit, il le sait, parce que Papa dit toujours que la violence ne résout rien. Pourtant Alexander est sur que plus personne ne va embêter Stephen, maintenant, parce qu’ils ont un peu peur de lui.

Brooklyn, New York, New Jersey, USA - Septembre 1969.
Alexander n’a pas envie d’aller au collège et de laisser Stephen tout seul en primaire. Il n’aime pas le fait qu’il ne sera plus là pour le protéger. Ca le rassure de savoir que Robbie passe aussi en 5ème année et qu’il ira dans un collège différent. Mais il est sûr qu’il y a d’autres Robbie qui vont essayer de profiter de l’absence d’Alexander pour s’en prendre à son petit frère. Du coup, il a donné plein de conseils à Stephen pour qu’il puisse s’en sortir lors d’une bagarre. Stephen lui a dit de ne pas s’inquiéter, que lui aussi était un Wallace et qu’il saurait s’adapter. Alexander a trouvé ça super mature de la part de Stephen. Lui, ne sait pas s’adapter au changement. Il déteste ça. Il aimerait bien que les choses arrêtent de changer. Comme les horaires de travail de Papa, par exemple. Ils ne sont jamais les mêmes, et Papa passe de moins en moins de temps à la maison. Il se demande si c’est ça, le “Rêve Américain” : Vivre dans une maison collée à d’autres maisons, faire un travail qu’on déteste et ne plus voir sa famille. Si c’est ça, c’est un peu nul. Surtout qu’il ne comprend toujours pas ce que les américains disent quand ils parlent.

Janvier 1970.
Alexander commence à bien aimer Brooklyn. Il s’est fait une bande de copains, dans son quartier, qui vont au collège avec lui et qui ont accepté Stephen au même titre que lui, même si Stephen est encore en primaire et a ses propres copains pour quand il est à l’école. Alexander s’entend particulièrement bien avec Johnny, que tout le monde appelle Malone, parce que c’est son nom de famille. Malone est super marrant et il aime bien faire des bêtises, ce qui fait beaucoup rire Alex, même si Maman n’aime pas qu’il reste avec lui le Samedi. Alex et Stephen ne participent pas aux bêtises, mais ils aiment bien quand Malone les raconte. Surtout parce que Malone fait toujours l’effort de parler lentement pour être sûr qu’ils comprennent tout, même si maintenant, Alexander a un peu plus l’habitude de l’accent américain. Puis il a aussi des copains qui ont des accents irlandais ou italiens, donc il commence à s’adapter. Les choses changent de moins en moins, et il aime bien ça.

Septembre 1971.

Stephen va enfin aller au même collège que lui, et il trouve ça cool, de pouvoir enfin être de nouveau avec son petit frère aux récrés. Malone est content aussi, parce que Stephen et Alexander sont un peu devenus comme ses frères, et ils partagent tout, tous les trois. Malone passe d’ailleurs beaucoup de temps chez eux, parce que ses parents ne sont pas toujours là, et quand ils le sont, ils ne font que se disputer. Alexander et Stephen ont d’ailleurs pris l’habitude de souvent inviter leurs copains à la maison, ce qui fait qu’elle est rarement vide, même quand Papa ne revient pas avant qu’ils soient couchés pendant plusieurs jours. Maman aime bien l’animation que ça apporte, surtout qu’Alex et Stephen font en sorte que ça ne lui apportent pas trop de travail, pour ne pas la fatiguer. Ils aiment bien l’aider à faire à manger et le ménage, même si c’est des trucs de filles. Ils s’en fichent, ils trouvent ça cool de rendre Maman contente. Malone aide aussi, d’ailleurs. C’est sa façon de remercier Maman de ne pas le taper quand il fait un peu trop de bruit en marchant en chaussettes.

Novembre 1973.

Alexander a 14 ans, et il n’aime pas le lycée. Il voudrait pouvoir faire des choses plus intéressantes que des maths ou de l’histoire. Il construit des trucs, les weekends, et il trouve ça beaucoup plus intéressant. C’est lui qui a fabriqué le bureau de Stephen, parce que Papa n’avait pas le temps. Il a aussi fait un meuble pour la nouvelle télé qu’ils ont achetée. Il a été aidé par un menuisier, qui lui a proposé de le prendre en tant qu’apprenti, parce qu’il le trouve doué. Alexander va certainement accepter. De toute façon, ils ont besoin d’argent, parce que Maman n’arrive plus à coudre, sa vue baisse, et les lunettes coûtent trop cher. Malone va arrêter l’école aussi. Il s’est fait des amis qui gagnent bien leur vie en vendant des trucs illégaux, et il veut faire pareil. Alexander ne pense pas que ce soit une très bonne idée, et Maman non plus, mais Malone a dit que sa maman à lui s’en fichait, et qu’elle voudrait juste qu’il arrête de lui coûter de l’argent. Donc il va le faire. Alexander ne voit pas trop pourquoi il continuerait à aller à l’école si Malone n’y est pas, donc la proposition de Teddy, le menuisier, lui plait. En plus, Stephen a hâte qu’Alexander soit capable de construire une cabane dans le jardin.

Février 1974

Ca fait un mois qu’Alexander travaille pour Teddy. Il s’était donné jusqu’à la fin de l’année pour s’assurer que c’était vraiment ce qu’il voulait, et arrivé Décembre, il était sûr de lui. Donc en Janvier, il a arrêté l’école pour devenir apprenti menuisier. Maman est fière de lui, même si elle aurait aimé qu’il finisse l’école. Papa aussi est fier, il lui a même dit « Merci pour ton aide, mon fils. », ce qui a fait vraiment plaisir à Alexander. Alexander, de son côté a fait promettre à Stephen de finir l’école et d’avoir des diplômes, pour qu’au moins un des enfants Wallace soit cultivé. Stephen a promis, parce que de toute façon, il ne sait pas travailler le bois. Malone vend des trucs pour les italiens, mais il ne veut pas lui dire quoi. Dans le doute, Alexander lui a demandé de ne plus trop s’approcher de Stephen. Malone a compris et a promis aussi, à condition qu’ils restent amis, tous les deux. Alexander a promis, aussi. De toute façon, il est persuadé que Malone et lui resteront amis pour la vie. Ils ont même gravé leur initiales sur une planche de bois, au travail, pour sceller le pacte.

Octobre 1975.
Malone est mort. Il s’est fait tirer dessus alors qu’il sortait d’une épicerie. Il parait que le tireur faisait partie d’un gang rival de celui pour lequel Malone travaillait. Alexander se sent un peu vide, comme si on lui avait pris une part de lui. Il se demande un peu pourquoi personne n’arrête le tireur, pourquoi on ne peut rien faire contre ça, et il ne supporte pas l’impuissance qu’il ressent. Il aimerait pouvoir éradiquer la criminalité pour protéger sa ville, ses amis, sa famille, comme quand il était petit et qu’il sauvait son village de la tyrannie du pneu de camion. Sauf que cette fois, ce n’est pas un jeu. Il est en colère, parce qu’il a perdu son frère de coeur et qu’il n’a rien pu faire contre ça. Il se promet qu’il ne sera plus jamais impuissant et contemple une carrière dans la police. Malheureusement, il est trop jeune, donc pour le moment, il va devoir continuer à travailler à la menuiserie. Alexander pose la planche qu'ils avaient gravés dans le cercueil de son ami en lui faisant la promesse de sauver autant de Johnny Malone qu’il le pourra. Stephen lui prend alors la main, et il a soudain l’impression de respirer plus facilement. « Tu crois qu’il a rejoint Dieu au dernier étage d’un gratte-ciel ? » lui murmure-t-il à l’oreille, connaissant pourtant désormais la réponse à cette question. « Oui. » Répond Alexander.

Avril 1978.
Alexander a eu 18 ans en Novembre dernier. Il peut enfin entrer dans la police. Il s’y est préparé pendant deux ans, s’est entraîné, a demandé la nationalité américaine et a réussi à passer les tests d’entrée à la NYPD. Il est désormais un membre à part entière de la Police de Brooklyn et est très fier de son uniforme, même s’il est considéré comme un « bleu » par les autres policiers. Papa aussi, d’ailleurs. Il lui a dit qu’il n’en revenait pas d’avoir enfanté un homme aussi bon et aussi courageux que lui et qu’Alexander et Stephen étaient ses deux plus grandes fiertés. Maman a pleuré d’émotions quand elle a su que son fils entrait dans les forces de l’ordre. Elle a pleuré de peur, aussi. Mais Alexander lui a sourit, la prise dans ses bras et lui a dit que tout irait bien. Elle a dit qu’elle le savait, mais que quand même, il avait intérêt à toujours faire attention à lui. Il a promis, se jurant que cette fois, rien ne l’empêcherait de tenir sa promesse.

Mai 1981.
Alexander, malgré son niveau d’études existant, est tout de même parvenu au rang d’inspecteur. Il a passé tous les examens, a su faire montre une grande motivation et s’est montré digne de cette promotion. Le Département de Police de New York est très fier de présenter le parcours de cette étoile montante de la Police. C’est en tout cas ce qu’a dit le directeur, lors de la cérémonie. Maman a encore pleuré, d’ailleurs. Il faut dire qu’elle pleure durant tous les petits exploits de ses fils.

17 Septembre 1981.
Alexander a élucidé son premier meurtre. C’était celui d’une jeune fille, tuée par son compagnon pour une histoire sordide. Alexander a vomi, la première fois qu’il a vu le corps de la victime. Puis il a pleuré, quand il est rentré chez lui. La fille s’appelait Molly Tiggs. Son nom restera gravé dans sa mémoire, ainsi que les photos du meurtre.

Commissariat de Brooklyn, New York, New Jersey, USA- 22 Novembre 1984.
Alexander est au commissariat. Il est 16h19 et il vient d’interroger un suspect. Il est fatigué, il n’a pas dormi de la nuit, car lui et son partenaire ont suivi une piste qui devrait les conduire à élucider le meurtre d’un homme de 45 ans. Il passe devant l’accueil et entend une petite fille qui rit aux éclats. Il tourne la tête vers ce rire et voit une jeune femme blonde, qui devait avoir la vingtaine, en train de faire des grimaces à l’enfant. Elle est magnifique. Alexander ne sait pas si c’est la fatigue ou la jeune fille, mais il est comme hypnotisé par le spectacle. Il sourit. Elle le remarque, et lui rend son sourire. Alexander a des frissons qui lui parcourent les épaules, quand elle fait ça. Et c’est ainsi qu’à 16h19, le 22 Novembre 1984, Alexander Wallace est tombé amoureux de Mary Stanford, devant l’accueil du commissariat où il travaillait, alors qu’elle accompagnait une amie qui portait plainte pour le vol de son sac à main.

Clerk’s Office, New York, New Jersey, USA - 4 août 1985.
Mary Stanford a dit « Je le veux ». Alexander et elle ont été déclaré Mari et Femme. Elle a accepté de quitter son fiancé, pour lui, pour devenir sa femme. Et aujourd’hui, ils se sont dit « Oui » devant leurs petits frères respectifs, leurs parents respectifs, leurs amis et tous les policiers du département qu’ils ont réussi à faire entrer dans le bureau. Stephen était le témoin d’Alexander, et Kenan était celui de sa soeur. Alexander et Stephen n’ont pas rigolé, cette fois, sauf pendant les voeux, parce que Mary n’a fait que dire des trucs drôles. Elle a gloussé quand Alexander lui a mis l’alliance, et il a trouvé que c’était le plus joli son du monde, du coup, il a pouffé aussi, attendri. Il a promis de l'aimer jusqu'à ce que la mort les sépare, et il sait que cette promesse là aussi, il n'aurait aucun problème à la tenir, quand il regarde dans ses beaux yeux marrons rieurs. Il en est sûr, il ne pourra jamais être aussi heureux qu’à l’instant où il a pu embrasser sa femme pour la première depuis qu’ils sont mariés.

Saint Trinian’s Hospital, New York, New Jersey, USA - 7 Septembre 1986.

Alexander n’a jamais été aussi heureux. De l’autre côté de la vitre en verre, se trouve son fils, Jonathan. Il ignore lequel a le plus pleuré, d’eux deux. Probablement lui. Il aimerait prendre Mary dans ses bras et la faire tourner jusqu’à ce qu’ils ignorent où commence le ciel et où s’arrête la Terre. Mais elle est fatiguée. Elle a dit « Plus jamais ça. » avant de rire et de s’endormir. Alexander a acquiescé sans qu’elle ne le voit. Il n’a pas supporté l’entendre crier de douleur pendant toutes ces heures, il ne veut pas la faire traverser cette épreuve encore une fois. Ils n’auront qu’un enfant, et ça lui va très bien comme ça. Après tout, Jonathan est parfait. Même Stephen, Maman et Papa l’ont dit.
» Son rapport à mon personnage «

Bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla
Bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla



» Mais, à part [Nom de mon perso] ? «

Nom, prénom × Yadi, yadi, yada.

Nom, prénom × Yadi, yadi, yada.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar



Messages : 64


MessageSujet: Re: The Wallace Family Sam 2 Avr - 13:03




Mary Wallace (née Stanford)



ft Poppy Montgomery


« Si la folie trouble l'esprit et le déconcerte, l'amour trouble le jugement. »
vivant ; perdu ; c'est compliqué



» Curiculum Vitae «
Blabli a xx ans, elle est pustufu et gravala. Bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla.


» Son histoire «

Bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla
Bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla


» Son rapport à mon personnage «

Bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla
Bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla



» Mais, à part [Nom de mon perso] ? «

Nom, prénom × Yadi, yadi, yada.

Nom, prénom × Yadi, yadi, yada.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar



Messages : 64


MessageSujet: Re: The Wallace Family Sam 2 Avr - 13:16




Jonathan “Jo” Wallace



ft Joe Manganiello


« I picked you up and put you back on solid ground »
vivant ; perdu ; c'est compliqué



» Curiculum Vitae «
Blabli a xx ans, elle est pustufu et gravala. Bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla.


» Son histoire «

Bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla
Bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla


» Son rapport à mon personnage «

Bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla
Bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla



» Mais, à part [Nom de mon perso] ? «

Nom, prénom × Yadi, yadi, yada.

Nom, prénom × Yadi, yadi, yada.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar



Messages : 64


MessageSujet: Re: The Wallace Family Sam 2 Avr - 13:31




Oliver “Ollie” Wallace



ft Justin Hartley


« Quand tout semble être contre vous, souvenez-vous que l’avion décolle face au vent, et non avec lui. »
vivant ; perdu ; c'est compliqué



» Curiculum Vitae «
Blabli a xx ans, elle est pustufu et gravala. Bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla.


» Son histoire «

Bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla
Bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla


» Son rapport à mon personnage «

Bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla
Bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla



» Mais, à part [Nom de mon perso] ? «

Nom, prénom × Yadi, yadi, yada.

Nom, prénom × Yadi, yadi, yada.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar



Messages : 64


MessageSujet: Re: The Wallace Family Sam 2 Avr - 13:40




Jimmy Wallace



ft Jake Abel


« Le redoutable dragon ne l'emporte pas sur le serpent lové dans l'herbe »
vivant ; perdu ; c'est compliqué



» Curiculum Vitae «
Blabli a xx ans, elle est pustufu et gravala. Bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla.


» Son histoire «

Bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla
Bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla


» Son rapport à mon personnage «

Bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla
Bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla



» Mais, à part [Nom de mon perso] ? «

Nom, prénom × Yadi, yadi, yada.

Nom, prénom × Yadi, yadi, yada.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar



Messages : 64


MessageSujet: Re: The Wallace Family Sam 2 Avr - 14:00




Madison “Maddie” Wallace



ft Natalie Alyn Lynd


« OMG ! »
vivant ; perdu ; c'est compliqué



» Curiculum Vitae «
Blabli a xx ans, elle est pustufu et gravala. Bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla.


» Son histoire «

Bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla
Bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla


» Son rapport à mon personnage «

Bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla
Bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla



» Mais, à part [Nom de mon perso] ? «

Nom, prénom × Yadi, yadi, yada.

Nom, prénom × Yadi, yadi, yada.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar



Messages : 64


MessageSujet: Re: The Wallace Family Dim 29 Mai - 10:55




Giuliano “Gigi” Wallace



ft Luke Pasqualino


Une devise classe
vivant ; perdu ; c'est compliqué



» Curiculum Vitae «
Blabli a xx ans, elle est pustufu et gravala. Bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla.


» Son histoire «

Bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla
Bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla


» Son rapport à mon personnage «

Bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla
Bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla



» Mais, à part [Nom de mon perso] ? «

Nom, prénom × Yadi, yadi, yada.

Nom, prénom × Yadi, yadi, yada.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar



Messages : 64


MessageSujet: Re: The Wallace Family Dim 29 Mai - 11:00




Stephen Wallace



ft David O'Hara


Une devise classe
vivant ; perdu ; c'est compliqué



» Curiculum Vitae «
Blabli a xx ans, elle est pustufu et gravala. Bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla.


» Son histoire «

Bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla
Bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla


» Son rapport à mon personnage «

Bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla
Bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla



» Mais, à part [Nom de mon perso] ? «

Nom, prénom × Yadi, yadi, yada.

Nom, prénom × Yadi, yadi, yada.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Wallace Family

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» abrk family
» Wallace et grommit en jeux d'aventure!!
» bonjour à tous . ABRK Family
» Nouveau Martin Wallace
» Jeux de guerre de Martin Wallace
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
→ ST TRINIAN'S , Where did you get those bruises ? :: → ALL HAIL THE KINGS AND QUEENS ← :: les absents -