AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Debriefs en séries

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

» with all my heart «


avatar



Messages : 89


MessageSujet: Debriefs en séries Jeu 18 Jan - 13:42



Nouveau conceptif: Comme nous avions déjà le loisir de le faire sur le flood d'ANL, j'aimerais bien que l'on ait un lieu dédié aux commentaires des séries (et même films) que nous avons en commun. Un endroit où nous pourrons partager nos observations, nos remarques, nos théories et par-dessus tout nos réactions, nos ressentis et nos émotions.

Cette partie du flood nous permettra de réagir à tout ce que l'on veut et de partager ce que l'on souhaite sans avoir à soliloquer sur Skype si l'une de nous est absente, ni-même à retenir nos impressions des semaines durant parce que l'une de nous n'est pas à jour quelque part (il suffira de poster dans la sécurité d'une balise spoiler afin que l'autre puisse venir lire une fois que le retard sera rattrapé).

J'ai pris tant de plaisir à relire le flood d'ANL, à chaque fois que j'y passais, que je me dis qu'il sera agréable de relire celui-ci, quand, plusieurs épisodes et saisons plus tard, nous pourrons revoir nos réactions initiales et ce que l'on pensait d'évènements alors nouveaux mais qui seront désormais passés pour nous.

Et puis j'ai bien conscience de poster ceci à l'aube de l'épisode qui lancera le spin-off de Supernatural, du coup je me dis que ce coin du flood sera bien sollicité d'ici peu ^^


ceci n'est pas un spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar



Messages : 170


MessageSujet: Re: Debriefs en séries Jeu 18 Jan - 15:16


Sujet : la série Vikings, saison 5 → épisode 8

C'est la frustration née de mon impossibilité de parler de cette série même qui m'a motivée à créer ce sujet dans notre flood, alors je ne pouvais que commencer par nos scandinaves préférés.
Je ne suis pas certaine de savoir de quel épisode nous avons eu l'occasion de discuter en dernier, alors je regroupe tout un méli-mélo de mes pensées concernant ce que j'ai vu de cette saison jusqu'à l'épisode 8, dans le texte caché ci-dessous et que je ne t'invite à lire, évidemment, que lorsque tu auras vu jusqu'ici toi aussi.

Vikings:
 

Mon dieu j'ai bien du mettre une heure et demie à écrire tout ça, du coup je me félicite d'avoir créé cet endroit du flood pour ne plus avoir à laisser filer des semaines entières avant de pouvoir t'écrire mes impressions quelque part ^^

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar



Messages : 170


MessageSujet: Re: Debriefs en séries Jeu 18 Jan - 15:56



Sujet : la série This is us, saison 2 → 12

Je tiens à dire que je suis toute fière et heureuse de voir Sterling K. Brown récolter des prix à la pelle pour son interprétation sans faute de Randall et qu'il m'émouvra toujours de le voir monter sur scène pour nous régaler de l'un de ses jolis discours Boom boom Rooh

J'espère être plus rapide et concise que pour Vikings, mais sait-on jamais ^^

This is us:
 

Bon allez, normalement, prochaine étape: le backdoor pilot des Wayward Sisters ! HII

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar



Messages : 188


MessageSujet: Re: Debriefs en séries Ven 19 Jan - 21:51

Wayward Sisters:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar



Messages : 24


MessageSujet: Re: Debriefs en séries Sam 20 Jan - 18:29


Je ne saurais même pas par où commencer pour te dire à quel point je suis en désaccord avec tout ce que je lis ici. Cependant, puisque je sais que ça te tient à coeur, je ne vais pas m’épancher mille ans sur tout ce qui m'a déplu.

Il faut dire que j'y suis allée un peu à reculons, parce que je ne présageais rien de splendide, et que je n'ai pas eu le soulagement de me sentir avoir tord. J'ai trouvé l'épisode terriblement long, pénible et mal écrit. Donna, en particulier, me sort plus part les yeux que jamais (mais ça c'est plus une question d'affinité qu'autre chose, j'en peux plus de son côté "okey dokey derp alrighty then"). La fin était aussi prévisible que vexante ; comme si nous sortir un double maléfique de Kaia suffisait à compenser le fait qu'elle est morte pour absolument rien. Les garçons, qui sont quand même les premiers responsables de son implication là-dedans, n'ont même pas cillé lorsqu'elle est morte (on les a connus un brin plus émotifs) et puis le coup de foudre de Claire avait beau être choupi, il sortait carrément de nulle part et d'autant plus qu'elle semble ne pas supporter Patience d'emblée tandis que Kaia c'est bon, qu'elle vienne voir ses cicatrices. Et puis les dialogues de Claire étaient une horreur le super cheesy "Who are you ? - I kill monsters, that's who I am." m'a particulièrement bluffée de sa ringardise. Je n'aime pas non plus qu'elle se mette soudainement à faire une narration à la fin de l'épisode alors qu'elle ne le faisait pas au début, l'asymétrie me déplait.

En fait c'est mon plus gros soucis avec cet épisode, et tout ce projet de série: c'est ringard. Ça n'apporte aucune nouveauté, aucun vent de fraicheur. C'est lourd dans l'écriture et lourd dans les intentions. Je ne comprends pas l'intérêt de cette série, je passe à côté et ne ressens finalement que si peu de chose à son égard que je pense tout simplement qu'elle n'est pas faite pour moi. Je t'avoue que je n'ai pas spécialement d'entrain pour Supernatural du tout, ces jours-ci, donc c'était un peu le pire moment pour m'essayer à un spin-off. Je ne continue vraiment que parce que je sais que si j'arrête, je ne rattraperai sûrement pas mon retard. Je trouve que la série vieillit mal et que beaucoup de choses sont désormais assez difficiles à regarder. Cependant je respecte de tout coeur le fait que tu la vois constamment avec les yeux de l'amour et qu'elle n'en finit pas de te plaire et de t'inspirer, c'est bien tout ce qui compte. Le cast et son énergie restent de vraies splendeurs, cela va sans dire.

Mais je vais quand même te dire que j'ai moi aussi beaucoup aimé l'appel de Jody à Claire qui faisait écho à celui de Dean au début de la série, même s'il paraissait un peu trop évident qu'ils essayaient de nous dire "ok on a retenu la leçon, cette fois ce spin-off sera vraiment fan du premier show". Et je me suis fait la même réflexion pour Dean dans sa forêt bleue et j'ai adoré toute la scène avec son lézard grillé ^^ et je trouve intelligent le fait que le spin-off se concentre sur une ville en particulier (avec une origine précise aux monstres) puisque ça évitera de faire doublon avec le road trip constant des garçons. Et j'aime bien toutes les filles (sauf Donna) et je soutiens chacune de leurs motivations personnelles et communes. C'est juste que, si je devais résumer à une réaction, pour moi ce serait un gigantesque "meh". Je suis assez certaine que je ne suivrai pas Wayward Sisters mais espère, pour tous ses fans, qu'elle connaitra une longévité égale à celle de sa grande soeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar



Messages : 24


MessageSujet: Re: Debriefs en séries Sam 20 Jan - 18:55

Et d'ailleurs, puisque j'y suis.

Vikings, S05E09:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar



Messages : 188


MessageSujet: Re: Debriefs en séries Sam 20 Jan - 19:21

Je suis d'accord avec tout ce que tu dis, et me suis faite exactement les mêmes remarques pour tout. J'avais les larmes aux yeux à la mort d'Aethelwulf, et j'étais choquée de trouver poétique le fait qu'il meurt battu par un insecte, lui qui a survécu à tellement de choses bien plus puissantes.

Et ce qui m'a le plus gonflée, dans la tentative d'assassinat, c'est que c'était comme si Ivar avait décidé de dire à Rollo, qui vient à son secours (sans raison), d'aller se faire foutre, vu qu'il a clairement spécifié que Bjorn devait survivre. C'est pas qu'on dise à Rollo d'aller se faire foutre, qui me choque, mais c'est l'ingratitude d'Ivar. J'ai trouvé que ça manquait complètement de bon sens.

Parlant de Rollo, ça m'a fait rire qu'ils disent qu'il avait trop de responsabilités. J'ai pas pu m'empêcher de me dire qu'il était trop occupé à buter des terroristes avec ses "compétences particulières" ^^ (je l'ai d'ailleurs dit à voix haute XD)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar



Messages : 24


MessageSujet: Re: Debriefs en séries Sam 20 Jan - 20:13

Mdr j'ai pensé pareil. J'étais hyper paisible de ce côté-ci en me disant que je risquais pas de voir sa (belle) gueule d'enflure et du coup ça m'a pas dérangé d'entendre parler de lui ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar



Messages : 188


MessageSujet: Re: Debriefs en séries Dim 21 Jan - 15:54

Pour en revenir à Wayward Sisters, j'ai pas voulu répondre sur le coup, parce que j'étais hyper déçue de lire ce que tu en pensais. Mais là, j'ai été rassurée de lire un article qui disais exactement ce que je disais comme si c'était moi qui l'avait écrit, donc ça m'a fait du bien.
Ceci dit, je comprends. Je me demande souvent si tu ne regards pas juste Supernatural pour moi et Dean, tant tu as souvent beaucoup de reproches à lui faire, donc je ne suis pas étonnée que sa petite soeur ne te plaise pas plus que ça. Je pense que pour être attachée à Supernatural comme je le suis, il faut soit ne pas être exigeant, soit avoir grandi avec. J'ai la chance d'avoir ces deux choses pour moi, du coup, c'est facile pour moi de passer outre ses défauts. Mais pour toi qui n'aime qu'une seule série par la CW, qui, il faut le dire ne propose pas toujours les contenus les plus réfléchis, en général, vu leur cible (et je dis en général, car il y a, bien sûr des exceptions. Tout comme pas toutes les séries de SyFy sont des séries canadiennes de Sci-fi low-budget, il y a des séries pleines d'originalité sur la CW. Mais ce n'est pas la norme.)
Tout ça pour dire que je relativise et accepte que tu ne sois pas de mon avis. Et si tu venais un jour à décider de ne plus mater Supernatural, je ne t'en voudrais pas. Donc si tu regardes pour moi (ou même pour ton papa), tu ne devrais pas. Vaut mieux que tu te concentres sur ce que tu aimes, plutôt que te forcer à regarder.

... J'ai l'impression de te donner la permission d'arrêter de regarder, mais c'est même pas le cas. Je veux juste te dire que je m'en remettrais MDR
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar



Messages : 170


MessageSujet: Re: Debriefs en séries Dim 21 Jan - 18:11

Tu es adorable ma Warreniste et je suis très touchée par tout ce que tu dis.
Tu sais, je pense qu'un jour viendra où j'aurai peut-être trop de choix et trop de séries à suivre pour garder une place à celle-ci mais je dois dire que même en envisageant ce scénario, je sais que je tiendrai à savoir ce qu'il se passe et que je chercherai à te faire raconter tout ça ou lirai des recaps. En tout cas pour le moment je la suis, parce qu'évidemment j'aime cette série (je ne l'aurais jamais recommandée à mon père sinon) et je reste attachée aux personnages quoi qu'il advienne. Je pense que j'attends tout simplement le renouveau qui me donnera un second souffle, et il suffit de pas grand chose dans ces cas-là.
Je crois que j'ai aussi vues de très nombreuses séries terriblement justes, belles, passionnantes et si bien écrites et réalisées qu'elles n'ont rien à envier au cinéma. Et tout ça m'a rendu plus exigeante que je ne l'étais auparavant, sûrement même un peu injuste avec les produits qui ne prétendent pas être des chefs d’œuvres et qui se font tout simplement plaisir.

Et mine de rien, tu veux pas donner l'impression que tu donnes ta permission, parce que tu n'es pas du tout comme ça, mais sache que j'aurais réellement besoin de ta permission le jour où je me dirais que la série n'est plus pour moi. Cependant, nous n'y sommes pas =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar



Messages : 188


MessageSujet: Re: Debriefs en séries Ven 2 Fév - 12:34

Supernatural s13e19 (13 premières minutes):
 

Suite de l'épisode:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar



Messages : 170


MessageSujet: Re: Debriefs en séries Mar 6 Fév - 10:33

Alors je n'ai pas encore vu Supernatural, que je compte regarder aujourd'hui, du coup en attendant, je couche rapidement ce que je voulais partager avec toi, à propos de :


Vikings, S05E10:
 

et
This is us, S02E13&14:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar



Messages : 170


MessageSujet: Re: Debriefs en séries Mar 6 Fév - 17:44


Voilà ! Supernatural, S13E12.
Alors, comme je te disais, je partage tous tes instants de rifougne et ton soulagement de retrouver Rowena. Et je viens tout juste de lire ce que tu avais noté dans la suite de ton message.

Je suis d'accord sur tout, j'ai trouvé l'épisode juste, bon et très humain. J'ai moi aussi beaucoup aimé que l'on aperçoive puis retrouve Cas tandis qu'ils parlent de lui comme ils le font souvent quand on n'a pas la chance de le voir. C'était bien pensé. Et je suis vraiment folle du Lucifer de Mark « If only I was stronger. hint hint hint. » j'espère vraiment qu'on ne l'a pas vu pour la dernière fois même si, évidemment, s'il fallait choisir entre Cas et lui je préfère que Cas lui survive.

Et tu l'as très bien dit, cet épisode fait du bien parce qu'il donne l'impression que la série murie. Pas parce que le ton était grave et sombre (puisqu'il ne l'était heureusement pas tout le temps) mais surtout parce qu'ils ont plus misé sur leurs propres personnages que leurs ennemis d'un jour et que c'est finalement leur psychologie qui a tracé l'intrigue, que ce sont eux qui ont défini la structure de la narration et pas les méchantes, qui n'ont fait que nourrir habilement leurs propres démons. C'est bien qu'ils capitalisent sur les caractères et les émotions de leurs héros parce que ce seul sujet suffit amplement à remplir 42 minutes d'un épisode qui visera forcément au cœur. Je suis, moi aussi, très touchée et embêtée de voir Sam si profondément malheureux, comme si toute l'accumulation de ces années de douleurs, sacrifices, pertes et traumatismes finissait enfin à ne plus pouvoir dormir. Et, quand l'on sait que Jared est concerné par ces maux, tout ne sonne qu'un peu trop vrai alors. Il est cependant émouvant de voir une série si populaire oser aborder le thème de la dépression de manière si ouverte et honnête, c'est un réel service public qu'ils rendent en montrant, sans en faire trop ou pas assez, qu'elle existe sous diverses formes et qu'elle est à prendre au sérieux comme n'importe quelle autre maladie. Ce sera d'autant plus beau quand Sam en aura guéri, parce que je ne conçois pas d'autres alternatives.

Et j'ai, pour cette raison, trouvé la fin géniale. Voir Rowena gavée de pouvoir comme ça, après leur discussion, c'était lourd de sens. Il lui a permis de se défaire de toute l'impuissance qui leur sature les sens, il lui a donné les moyens de dénouer la peur qui, lui, le bouffe encore. Il l'a laissée se sauver, ou au moins essayer, parce qu'il s'est reconnu en elle, surpassant le surnaturel et sa nature qu'autrefois ils auraient aisément qualifiée de monstrueuse. L'humain et ses émotions l'ont emporté, entre eux, et leur lien est d'autant plus beau qu'il aura, cette fois-ci, permis à l'un d'entre eux de réchapper de sa douleur.

Par contre j'aimerais bien revoir Jack, quand même. C'est vrai qu'il est agréable d'entendre qu'ils ne l'oublient pas, et encore plus d'écouter Cas parler si affectueusement de lui, mais il me manque vraiment ce petit homme et il me tarde de le retrouver. Le plus tôt sera le mieux. Et puis bon, allez, Mary aussi, mais vraiment surtout pour faire plaisir aux garçons ^^

Je ne savais pas (ou plus) pour Mrs Ackles, géant ! J'ai trop hâte de savoir quel genre de rôle ils lui ont donné. Ça va être croustillant de la voir à l'écran avec son mari. À quel point est-il certain qu'ils vont faire au moins une allusion subtile à leur lien réel, d'après toi ? (je dirais que, sur une échelle de 1 à 10, c'est plus que probable) D'ailleurs j'ai adoré la caissière du magasin qui a regardé Dean comme un bout de viande, ça a fait du bien =P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar



Messages : 188


MessageSujet: Re: Debriefs en séries Ven 9 Fév - 9:46

Supernatural s13e13:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar



Messages : 170


MessageSujet: Re: Debriefs en séries Ven 9 Fév - 16:15

Tu sais je crois que si l'épisode était moins bon que celui de la semaine passée, c'est pour une raison toute simple et elle a un nom. Ketch. Quand on l'a revu j'ai grincé des dents et chaque fois qu'il a parlé je me suis mise à faire autre chose parce qu'il m'insupporte aussi peu qu'il m'intéresse. Pendant le « How did you get out of the trunk ? » - « I'm Ketch. » j'ai eu un putain de flashback de Crowley dans ses pires moments (soit plusieurs tristes saisons, le concernant xD) et ça a été d'autant plus pénible. Son accent me scie les nerfs, tout chez lui sonne faux. Même son flegme est factice, il n'aurait jamais dû revenir à la vie, je n'en perçois pas du tout l'intérêt. À un moment il m'a fait rouler les yeux tellement loin dans mes orbites que j'ai cru que j'allais devenir aveugle. Ce bâtard.

Par contre, comme je savais ce que je savais pour Gabriel (mais sans aucun détail), j'ai cru tout le long de l'épisode (et surtout à cause du Previously) qu'on allait apprendre qu'il s'agissait en fait de lui sous l'apparence d'Asmodeus. Alors certes ça n'aurait pas été hyper cohérent mais j'en étais toute sûre et parfois j'me disais même « Putain il joue comme Richard » tant j'étais à fond dans mon délire ! =P Mais je suis vraiment contente que ça ne soit pas le cas parce que je persiste à dire que j'aime beaucoup Asmodeus, de sa gueule à sa dégaine en passant par son accent sudiste qui rehausse le tout. Mais s'il pouvait se trouver un autre laquais ce serait sympathique.

Gabriel avec sa bouche cousue, c'est si éloquent, le visuel était d'autant plus frappant qu'il le concernait lui. Mais bon heureusement que non hein, on n'est pas dans le registre Deadpool parce que lui au moins il a encore sa bouche. Mais plus sa p'tite moustache, mais !

Je suis également très contente d'avoir revue Erica Cerra parce que c'est toujours un plaisir, je kiffe sa voix, ses cheveux et son magnifique visage elle est géniale quoi qu'elle fasse. Et j'aime d'autant plus la voir sachant qu'elle a placé Lucifer sur le trône du Paradis. J'espère tellement qu'il va réussir à insuffler un peu de renouveau et d'originalité aux cieux parce que pour l'instant ils n'ont pas bien réussi à être autre chose que tristes et mornes, avec leurs couloirs gris qui font penser aux locaux d'la Cogip. La petite mise en scène du « Hail to the King, bay-beh. » était sympa mais t'as surtout envie de leur dire "Vous allez rester comme ça longtemps ?" parce que personne ne regardait qui que ce soit en particulier du coup ils avaient un peu l'air cons dans leur petite pièce même si bon, l'important c'est le fait qu'il soit enfin là où il a longtemps désiré être (et que l'on ne peut s'empêcher de penser à tous les malheurs que l'on aurait évités s'il avait pu accéder à ce trône il y a des millénaires) et que ça promet d'être enthousiasmant parce que ce personnage est absolument divin, dans tous les sens du terme. Il a une présence à l'écran qui me plait toujours autant qu'à ses débuts, parce que sous son humour coulent une tristesse et une colère que l'on aperçoit par intermittence, et vraiment, Mark est irréprochable dans l'exercice.

Et franchement, en dehors de son nom, j'aime énormément Sister Jo (ils se sont dit quoi, sans déconner, que c'est bon le prénom n'était pas pris dans leur série ?). J'aime beaucoup qu'elle ne compte sur personne, qu'elle ait sa petite revanche sur l'ennui et qu'elle soit constamment si nuancée, en équilibre entre l'arrivisme et la fragilité. Elle est, pour l'instant, extrêmement facile à lire et à comprendre, ce qui la rend d'emblée attachante et digne d'intérêt. Sans parler du fait qu'elle est vraiment sublime (bien que trop maquillée mais dans cette série toutes les filles sont beaucoup, beaucoup trop maquillées (c'est l'une des choses qui m'a le plus gênée dans le backdoor pilot des Wayward sisters)) et si à l'aise qu'elle donne le sentiment d'avoir toujours appartenu à cet univers. J'espère qu'on la gardera un bout de temps encore.

Ouais par contre la rencontre poussée par le Cupidon, quelle horreur. C'était pas du tout touchant ni mignon, on aurait dit un téléfilm américain comme on en voit 10 par jour à la période de Noël. C'était déjà trop gnan-gnan quand il l'a basculée en la rattrapant mais quand elle a sorti son « I think I just fell for you. » t'as juste envie d'aller trouver le petit Cupidon pour lui faire une Henry Cavill - tt tt tt - et lui apprendre à écrire un peu mieux pour rendre service à tout le monde.
Donc non, non. Ça me fait énormément plaisir que tu ais pensé à Cherry mais jamais de la vie elle n'inspirerait quelque chose de si niais. Le coup de foudre selon elle passe par la poésie avant tout chose. Il y a, en lui, quelque chose de profondément juste, comme si une erreur cosmique venait, là, demander pardon à ces deux âmes qu'elle unit alors avec une douceur qui fait tout oublier.

Oh et je suis aussi déçue pour le SDF parce qu'il était terriblement touchant, mignon et gentil, je choisis de me dire qu'il s'en est sorti et qu'il va bien mieux. Si on ne le revoit pas pour me prouver le contraire, il est, pour moi, officiellement guéri et bien au chaud dans un nouveau chez lui. Voilà ^^

Enfin en tout cas, en dehors des petites longueurs dues à Ketch (et un peu Donatello, il faut admettre), j'ai bien aimé l'épisode. Quand ils se concentrent sur leurs personnages charismatiques ils ne peuvent jamais se tromper, de toute façon. Et bon c'est pas que je m'impatiente au sujet de Jack mais quand même... un petit peu. Ouvrez, Michael-land, on en a gros ! D'ailleurs j'ai pensé à toi et à The Flash quand Sam a appelé l'autre monde "Earth 2".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar



Messages : 188


MessageSujet: Re: Debriefs en séries Mer 14 Mar - 9:58

Rise s01e01:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar



Messages : 7


MessageSujet: Re: Debriefs en séries Ven 27 Avr - 22:39

Krypton s01e05/06:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar



Messages : 7


MessageSujet: Re: Debriefs en séries Jeu 3 Mai - 18:19

Krypton s01e07:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar



Messages : 7


MessageSujet: Re: Debriefs en séries Ven 18 Mai - 15:59

Krypton s01e09:
 

Supernatural s013e23:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar



Messages : 72


MessageSujet: Re: Debriefs en séries Mer 6 Juin - 8:28

The 100 s05e06:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar



Messages : 170


MessageSujet: Re: Debriefs en séries Mer 6 Juin - 17:47

J'ai trouvé que c'était le moins bon épisode de la nouvelle saison. Mais il reste excellent donc tout va bien. Seulement je l'ai trouvé moins intense, il m'a pas mise dans tous mes états comme chacun des précédents.
Je ne supporte pas Echo et même si ça n'a rien de nouveau, j'ai l'impression de gaspiller mon temps et mon énergie à chacune de ses pénibles apparitions. Ça en devient physique, je ne supporte pas sa tronche avec sa perpétuelle moue de pornstar. J'accroche pas à sa pseudo rédemption, je me fous qu'elle se soit trouvé une conscience, elle reste l'insupportable nuisance qu'elle était quand on l'a rencontrée. La voir si proche de Bellamy m'écœure et me désolidarise de lui chaque minute qui passe. C'est décourageant. Je veux pas d'elle ni de la moindre de ses intrigues et il m'est extrêmement pénible de la voir prendre une importance si considérable quand le reste de ce début de saison frôlait la perfection alors qu'elle ne s'y trouvait pas. Ou alors qu'à peine. Où est passée notre Raven ? Chaque plan sur Echo n'étant pas dédié à Raven me paraît être une insulte. Je suis frustrée, bon dieu XD et d'autant plus puisqu'elle semble bien partie pour rester et prendre de l'importance. Non. Merci.

J'ai trouvé super le combat entre les Blake, moi aussi, même s'il aurait été forcément plus intéressant et longuement disputé si elle n'avait pas été blessée. Bellamy est sexy à crever c'est terrifiant. Ces tâches de rousseur... Wow. Elles ne ressortaient pas tant, avant, elles ajoutent à son charme tout révolutionné.

Je regrette que Clarke n'ait pas fait confiance à Octavia, même si je comprends toutes ses retenues. J'adore que Madi soit allée la trouver, pleine de confiance et d'admiration, les deux pieds dans un conte tel qu'on lui narrait quand elles n'étaient que deux au monde. J'aime tant la façon dont elle regarde Octavia, parce que je suis dans le même état. Mon seul regret concernant O, c'est le choix de son bras droit parfaitement insupportable, elle est gerbante, elle me sort par les yeux. On veut Indra, bon dieu.

D'ailleurs, je ne comprends pas l'intérêt de Gaia. Elle est tellement monotone, dès qu'elle ouvre la bouche c'est pour parler de sa Flamme, de sa vieille religion. Très bien, c'est sa raison d'être, c'est important pour elle mais wow ça rend ses apparitions prévisibles et si peu intéressantes en fin de compte. Je ne comprends pas pourquoi Octavia la laissée dans ses délires tout ce temps. Peut-être qu'elle s'est dit qu'elle servait son culte tant qu'elle s'appliquait à réciter leurs mantras mais quand bien même, je la trouve pas follement utile. D'ailleurs je vois pas l'utilité du nightblood du tout à ce point-là de l'histoire. À moins que ça serve un but médical, comme pour la maladie des prisonniers ? Sinon... Ce serait trop redondant.

J'aime vraiment vraiment beaucoup toujours Diyoza et chacune de ses scènes m'enchante. J'ai eu super peur quand McCreary est tombé au sol, j'espérais qu'ils ne se défassent pas si vite d'un personnage si charismatique et imprévisible qui a certainement encore tout pleins de problèmes à poser. J'ai vraiment pas hâte de me débarrasser de cette tête brûlée. D'ailleurs, Murphy et Emori qui se sautent dessus dès qu'ils entendent leur bombe péter genre « Wah ce que c'est romantique. » ^^

J'ai du mal à me rallier à Bellamy, outre sa sexyness. Je le trouve pas légitime dans ses craintes et ses envies de trahison quand on sait tout ce qu'il a fait, la façon dont il a laissé exécuter un ange, abattu comme un chien, pour des raisons quasi inexistantes, contrairement aux crises qu'affrontent sa sœur. Je sais que c'était y a longtemps mais j'aime pas me dire qu'elle a tout oublié, aussi changée soit-elle. Et puis sa meuf a essayé de la tuer, quoi. Elle l'a massacrée et foutue le cadavre dans un ravin. Leur "scène d'amour" m'a été parfaitement insupportable d'ailleurs, quel gâchis XD En revanche je suis totalement sur le même longueur d'ondes que lui concernant le principe de "Ce serait tellement plus facile si on pouvait tous s'entendre." sauf que ça bon, ça n'existe pas dans cette série.

Il me tarde qu'ils arrêtent le suspens à propos de ce qu'il s'est passé pendant leur période la plus sombre dans le bunker parce que le suspens meurt peu à peu et il devient chaque fois plus évident qu'ils ont cédé au cannibalisme. Je serai peut-être surprise en apprenant qu'il n'en est rien mais j'ai quand même hâte qu'ils en parlent parce que je me dis que la révélation ne sera de toute façon plus si grande. Surtout qu'ils ont déjà vu tellement d'horreurs maintenant.

Moi aussi je suis heureuse que Madi et son intrigue prennent de l'ampleur, même si j'ai extrêmement peur que tout ceci présage la fin d'Octavia, j'espère qu'ils ne prendront pas cette direction. Surtout vue sa réaction quand elle a tout appris de l'enfant, et qu'elle s'est immédiatement identifiée à elle.

Enfin bref, un épisode cool mais qui m'a moins happée que les autres. Je pense que c'est le manque de Raven qui parle. Ou le surplus d'Echo (que j'aurais bien aimé voir mourir). Sûrement un peu des deux ^^

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar



Messages : 72


MessageSujet: Re: Debriefs en séries Mer 6 Juin - 21:13

Alors pour ce qui est d'Octavia, j'espère que t'achètes pas son affection pour Madi ?! C'est flagrant qu'elle a des arrières pensées et qu'elle est le plus grand danger que Madi n'ait jamais rencontré ! Ca me parait évident qu'elle la garde près d'elle pour la contrôler et s'assurer de toutes les manières possibles qu'elle ne cherche jamais à prendre le contrôle de ses hommes. Si le secret est bien gardé avec Octavia, c'est simplement parce qu'elle sait qu'à la seconde où le reste de Wonkru apprend qu'il existe une vraie Nightblood, le peu de contrôle qu'elle possède encore après la pirouette de Diyoza va s'effriter pour de bon. A moins qu'elle ne s'assure que la Nightblood reste pour toujours de son côté, à sa merci. C'est une ennemie potentielle, donc elle la garde proche d'elle. C'était écrit sur sa face, quand elle a parlé à Clarke.

Quant à Bellamy, je pense qu'il est au contraire tout à fait légitime, vu les regrets qui lui bouffent le coeur depuis 6 ans, qu'il se batte pour que plus rien de semblable n'arrive un jour. Comme Kane. Pourquoi tu acceptes ce revirement de la part de Kane, et pas de la part de Bellamy ? Ils ont autant de sang sur les mains l'un que l'autre. Et le revirement de Bellamy a mis 6 ans à modifier son comportement, alors que celui de Kane a pris quoi... Deux semaines ? Bellamy est le Kane de la saison 5, et je suis fatiguée d'avoir à me retenir de le défendre sur ça, juste parce que tu lui en veux d'avoir, de manière complètement indirecte et involontaire, "participé" à l'execution de ton personnage préféré. Il ne voulait pas sa mort, et ne l'a pas acceptée non plus. La mort de Lincoln a été le catalyseur qui lui a ouvert les yeux à propos de ses erreurs de jugement. Octavia lui a pardonné depuis longtemps, depuis bien avant d'être séparée de lui pendant 6 ans. Et pourtant, Octavia est la première à toujours dire que tout ce qui ne va pas est toujours de la faute de Bellamy. Depuis la première saison (où elle lui a balancé que leur mère est morte à cause de lui et que c'est de sa faute parce qu'il voulait lui faire découvrir la vie en dehors de sa chambre, en dehors de son sous-sol), jusqu'à cette saison (où elle lui a balancé que s'ils sont en guerre contre les prisonniers, c'est de sa faute parce qu'il a fait un deal avec eux et leur a fait confiance, juste parce qu'il voulait qu'elle voit la vie en dehors d'un autre sous-sol dans lequel elle était enfermée).

En fait, t'as raison, Bellamy n'apprend pas de ses erreurs. Faut qu'il arrête d'essayer de libérer Octavia de ses sous-sols MDR.

Bref, Bellamy a fait des horribles erreurs de jugement, des erreurs qui ont causé la mort de personnes, dont certaines n'ont rien demandé. Mais il l'a toujours fait parce qu'il croyait faire ce qu'il fallait pour sauver ceux qu'il aimait. Quand il a vu que son choix avait, par effet papillon, entraîné la mort un homme qu'il respectait et considérait comme quelqu'un de sa famille, il s'en ait pas remis. Et a accepté, comme il le fait toujours de se faire rouler dans la boue par sa soeur, la personne la plus importante de son existence, car il prend tous les blâmes qu'elle lui balance pour les accrocher à son coeur et le rendre plus lourd. J'ai jamais été vindicative, ni rancunière, donc je ne comprendrais jamais les gens qui le sont, et qui ne voient pas les efforts faits par quelqu'un pour se faire pardonner, ou même qui n'arrivent pas à se mettre à la place de la personne pour comprendre pourquoi ils ont fait ce choix en premier lieu.

Y'a aussi un autre truc qu'il ne faut pas oublier : Six ans, c'est très long. Six ans c'est plus de temps qu'il n'en faut pour être transformé par ce que l'on vit. Exemple. Octavia n'est plus la même : elle est sans pitié,sans le moindre états-d'âme. Elle a passé tellement d'années à être celle qui a toujours raison aux yeux des gens qui l'entourent, parce qu'ils ne voyaient pas d'autres solutions, qu'elle n'imagine pas deux secondes avoir tort. Elle a oublié ce que c'était que d'avoir quelqu'un qui questionnait ses choix douteux, et quand ça arrivait dans le bunker, de toute évidence, la personne finissait dans l'arène.

Octavia était quelqu'un de bien, avant. C'était la première à chercher à créer la paix entre les Grounders et Skaikru. Et c'est la seule à y être parvenue. Et maintenant qu'il y a un nouveau Skaikru, c'est la seule qui ne s'arrête même pas deux secondes pour trouver une solution pour essayer de trouver un terrain d'entente ? (Enfin, la seule depuis que Clarke a compris qu'elle avait chié dans la colle en les attaquant, parce que bon, pour une fois, c'est pas de la faute de Bellamy si ça part en couille. Clarke les a pas mis dans de super dispositions quand elle en a joyeusement buté quatre)

Enfin bref, tout ça pour dire que je ne pense pas qu'il faille continuer à regarder Octavia avec les yeux de l'amour et à croire que tout ce qu'elle fait est Lumière et tout ce qu'elle dit est Vie. Même si j'adoooore son personnage et que je trouve que son évolution est ultra intéressante, intense et terriblement attirante, elle se trompe. Elle s'accroche à une culture qu'elle a mise en place par désespoir, à la base. Et elle risque de détruire les deux choses pour lesquelles elle se bat à la base : la vallée, et son alliance. Et ce n'est certainement pas un choix qu'elle aurait fait 6 ans auparavant.

Emory n'est plus la même non plus. Clarke est la même, mais elle n'a pas changé d'environnement. Murphy n'est le même que parce qu'il s'est mis en pause pendant 6 ans, comme s'il n'y avait que sur Terre qu'il pouvait évoluer. Et Bellamy n'est DÉFINITIVEMENT plus le même.

Et peut-être qu'Echo n'est plus la même non plus. Mais le problème, avec Echo, c'est qu'avant ce bond dans le temps, on ne l'a vu qu'être la pire connasse de la Terre, sans la moindre qualité rachetable, donc ça parait encore sortir de nulle part, pour nous, de la voir agir pour le bien de celui qu'elle aaaaiii... (J'arrive pas à le dire) aaaaai... aaaaim... Bref, Bellamy.

Bref, sinon, je suis d'accord avec tout ce que tu dis.

Oh et j'aime bien me dire que si Madi a une si grande opinion d'Octavia, c'est grâce à Clarke. Qu'elle a dû raconter les histoires sans manquer de souligner le courage et la force d'Octavia, et j'aime bien l'idée qu'elle l'impressionne (impressionnait ? ='( ) aussi.

Bon, et j'espère que le fait que je prenne la défense de Bellamy ne te chagrine pas, mais le fait d'avoir à le faire et de ne pas pouvoir me chagrinait, personnellement. Donc désolée d'avance, mais j'pouvais plus me retenir plus longtemps. Mais voilà, on va devoir s'y faire. De toute évidence, cette saison, tu es Team Octavia et je suis Team Bellamy. Mais je sais que nos équipes vont se rejoindre. J'y crois Rooh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar



Messages : 170


MessageSujet: Re: Debriefs en séries Mer 6 Juin - 22:21

La prochaine fois, ne te retiens pas aussi longtemps de dire ce que tu penses parce que dis donc, ça ne semble pas valoir la peine de te faire tout ce mal et de nourrir toute cette colère qui surgit plus tard. On est déjà passées par là. Dis-moi ce que tu penses, tout le temps, tu n'as pas à essayer de me ménager ou quoi que ce soit, tes avis importent autant que les miens et je ne vois pas pourquoi tu ne défends pas qui tu as envie de défendre, tout comme je le fais moi aussi. Surtout quand il s'agit d'un personnage que tu aimes. On a cet endroit du flood justement pour pouvoir exprimer tous nos ressentis et nos sentiments encore frais à la sortie d'un visionnage alors forcément, ce qu'on y lit sera passionné et parfois, sûrement, empreint de mauvaise foi quand il s'agira de se rallier à quelqu'un pour lequel notre affection nous aveugle. C'est ce qui fait la beauté de toutes ces fictions: le fait qu'elle se mêlent à de réelles émotions.

Et pourquoi je n'aurais pas le droit de continuer à regarder Octavia avec les yeux de l'amour justement parce qu'elle n'est plus Lumière, qu'elle n'est plus Musique ? J'adore qu'elle soit devenue une vicieuse bâtarde rongée par une folie qui la grignote comme une bactérie depuis six ans. J'adore qu'elle soit violente, sanguinaire, vicieuse, manipulatrice, primale... la somme de toutes les choses qui rendaient les grounders si terrifiants, au début de la série, mais en pire. J'aime follement son imprévisible évolution, j'aime qu'elle soit si abimée, peut-être irréversiblement corrompue par l'autocratie qui lui a sauvé la vie. J'ai le sentiment que je la défendrai jusqu'au cœur de sa pire et plus injuste erreur, s'il le fallait, parce que tout ce qu'elle fait me passionne depuis toujours et que je me sens lui avoir juré une allégeance sans faille que je ne négligerai pas ici, même s'il devait s'agir de l'aube de son règne. Elle est le vestige de tout ce qui m'a le plus terriblement émue dans cette série, et qui a cimenté mon intérêt pour son univers entier. Elle est tout ce qui reste de mon ancre, de la solide âme qui m'a harponnée toute entière et je ne la lâcherai pas. Aussi tordue, grave et sombre soit-elle devenue. Au contraire, j'adopte avec entrain toutes les décisions qu'elle jugera bon de prendre. J'aime terriblement le fait qu'elle ne reconnaisse pas Skaikru chez les Prisonniers (que j'aime de tout cœur), parce qu'elle ne s'est jamais sentie appartenir à la nation du ciel et que son premier chez elle s'est appelé Lincoln, puis Trikru. Et avant de perdre tout nom, lorsqu'elle s'est retrouvée seule au monde, elle a nourri en elle une graine lui donnant la force barbare de faire naître Wonkru. Je l'aime sans excuse, sans auréole. Je l'aime, c'est tout.

Faut pas oublier que tout ça reste profondément subjectif. Qu'est-ce que j'en sais moi pourquoi j'oublie plus facilement les erreurs de Kane que celles des autres ? Je pense que c'est parce qu'elles sont moins fraiches, qu'elles me sont sorties depuis longtemps de la tête. Ça fait plus de 5 ans qu'il y a pas eu la moindre rature dans son comportement, pour moi, alors forcément, j'ai plus facilement adhéré à son arc de rédemption parce qu'il vient de loin mais qu'il n'a eu de cesse de s'améliorer, ce qui n'a pas été le cas de tous les autres. Et bien que j'apprécie les nuances dans la nature humaine faisant que les chemins moraux sont cabossés et si profondément personnels qu'ils sont quasiment impossibles à juger impartialement, il demeure des gestes, des choix, des mots qu'on ne pardonne pas de notre point de vue de spectatrice éprise et investie.
J'achète ce que j'achète. Je ressens ce que je ressens. Et je te dis tout, le bon comme le mauvais, parce que ça me parait important. Tout couver et garder pour soi ne mène de toute évidence jamais sur des émotions bien saines et je ne vois pas pourquoi on se ferait du mal à se taire à moitié quand on sait qu'on peut tout se dire, et que ce genre de choses nous a déjà divisées. On a le droit de pas avoir les mêmes personnages préférés, peu importe que l'on ait des raisons contraires, jumelles ou totalement incohérentes. Il n'y a pas de vrai ou de faux dans ces situations, on n'a pas la même sensibilité à tout. Quand on se retrouve sur quelque chose, c'est formidable. Mais quand ce n'est pas le cas, il faut en débattre gentiment. Et tout de suite. J'accepterai toujours tout ce que tu as à dire, si c'est partagé dans le moment même où tu le ressens.

Et moi aussi je choisis de croire que ces deux camps se réunifieront. De tout cœur, j'y crois aussi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar



Messages : 72


MessageSujet: Re: Debriefs en séries Mer 6 Juin - 22:40

J'osais pas, parce que je sais que c'est un sujet délicat. Et puis Bellamy n'est pas un ange, donc j'avais pas envie que tu crois que je fermais naïvement les yeux sur tout ce qu'il a fait de mal. C'est juste que je trouve tellement qu'il mérite une seconde chance, parce qu'il essaie, il fait ce qu'il peut et que toutes ses décisions, bonnes comme mauvaises sont dictées par ses émotions et son amour, en particuliers celui pour sa soeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar



Messages : 170


MessageSujet: Re: Debriefs en séries Mer 6 Juin - 22:59

Mais je suis d'accord. Et je te l'ai dit plein de fois. Je ne nourris pas une haine sans borne ni espoir envers lui, tu le sais en plus. C'est infiniment plus complexe que ça. Je l'aime beaucoup, depuis un long moment mais en particulier cette saison.
Et puis je ne vois pas pourquoi je t'aurais trouvée naïve ou quoi que ce soit d'un tant soit peu péjoratif. Parle-moi, c'est tout. Comme maintenant. Je ne sais pas pourquoi tu gardes tout comme ça, quand t'es pas d'accord avec quelque chose qui suscite chez moi des émotions fortes, pour le laisser finir par exploser ensuite. J'veux dire, c'est cent fois pire. Je respecterai toujours ton opinion, je donnerai toujours de l'importance à ta voix et je parlerai avec plaisir de toutes ces choses sur lesquelles l'on s'accorde ou pas, tant qu'on le fait librement, comme tout le reste.

S'il faut que je le répète pour te rassurer alors je vais le faire sans le moindre problème: J'aime Bellamy. Je l'aime énormément, même si ça n'a pas toujours été le cas, parce qu'il ne nous a pas été présenté sous un jour des plus favorables. Son évolution est cependant devenue parfaitement juste et je suis avec bonheur le chemin que prend son cœur mine de rien facilement influencé par les rencontres qu'il fait mais toujours guidé par une même noble motivation. Et je suis terriblement émue par le fait qu'Octavia et lui forment les uniques frère et sœur de toute une nation. Je trouve que ça leur donne une dimension unique, précieuse et aussi épique que le prénom qu'il lui a choisie.

Alors oui je gueule, je rumine, j'oublie pas. Mais si ça te tape sur le système, dis-le moi. Dis-le et je ne me vexerai pas. Dis-moi que ça te peine de m'entendre dire que j'arrive pas à aller de l'avant concernant certains événements et j'y ferai plus attention. Ton bien-être l'emporte sur mon envie de pleurnicher, quand même ^^ N'attends pas des lustres pour me balancer un truc, dis-le quand tu le sens, même si c'est un terrain glissant, parce qu'on a un lien suffisamment solide pour savoir parler de ces choses-là, enfin j'aimerais bien que ça devienne vraiment le cas. Te fais pas du mal parce que c'est à moi que tu en fais quand tu me dis "ça me fatigue de me retenir" quand je ne t'ai jamais demandé de le faire. Surtout que ça nous est déjà arrivées, alors autant prendre de meilleurs habitudes. Les "J'ose pas", on est au-delà de ça. T'as tous les droits, tu peux tout partager, donner tes impressions sans retenue. Même si tu sais que je ne serai pas d'accord, je ne suis vraiment pas susceptible à ce point-là. Quand c'est dit avec amour, on accepte tout et au contraire, je n'aurai que plus envie d'adopter ton point de vue ou, tout du moins, d'essayer de le comprendre et de prendre un peu de recul sur le mien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Debriefs en séries

Revenir en haut Aller en bas

Debriefs en séries

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» [ Films/Séries] Quelles sont vos films et séries tv préférés ?
» Les séries 2011: Ça débute contre les Bruins!
» Vos séries TV préférées - Votre top5
» Salon Sainte Séries
» [Blind-Test]Films, séries...
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
→ ST TRINIAN'S , Where did you get those bruises ? :: 
→ ARCHIVES & FLOOD ←
 :: flood
-