AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

« Il suffit d'une fois... × Marvel »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage



avatar



Messages : 43


MessageSujet: « Il suffit d'une fois... × Marvel » Jeu 31 Mai - 17:32

Des fois, il m’arrive de penser à Teddy Tuesday, l’un des meilleurs amis de Cherry. Et la pensée de Teddy est toujours accompagnée par celle d’Ethan, l’homme de la vie de Shanya. Et je pense à moi, le petit garçon de sa maman. Et je pense à ces trois femmes, et à comment elles ont vécu la vision du corps battu de quelqu’un d’aussi important pour elle. Et ça me rend putain de triste. Tellement triste, que ça me donne envie d’arrêter de croire aux super-héros, des fois. Parce qu’ils attendent quoi pour venir, sérieux ? On est là, on les attend. Pourquoi ils ne viennent pas ?

Pourquoi personne n’a sauvé Ethan, un homme qui aurait donné sa vie pour les autres et qui l’a peut-être même fait ? Un homme qui préférait l’idée d’être libre, à celle de posséder, ce qui faisait de lui l’un des êtres les plus généreux de la Terre, parce qu’il donnait tout ce qu’il avait, sans répit. Surtout son amour. Mais voilà, il s’est fait battre à mort et jeter du haut d’un pont. Fini. Plus d’Ethan. Putain.

Et après lui, on pourrait croire que quelqu’un avait retenu la leçon. Mais non, on retrouve Teddy, l’homme le plus juste que je connaisse, un véritable héros, battu presqu’à mort aussi. Le seul mec que j’ai un jour regardé en disant mentalement à mon ami disparu : « Ethan, regarde un peu ce gars ? Tu l’aimerais tellement. ». J’y pensais tout le temps. Ethan aurait adoré Teddy. Il en aurait fait son frère de coeur. Il lui aurait jouer sur un air de violon l’Espoir que Teddy inspirait. L’Espoir que la race humaine n’était pas encore perdue.
Alors, oui, certes, quelqu’un a appelé les secours juste à temps. Mais à temps pourquoi ? A temps pour le laisser sur un lit d’hôpital jusqu’à ce que son corps décide que ça ne sert plus à rien de lutter ?

C’est injuste, putain. En plus, j’en ai marre d’avoir cette pensée égoïste, qui est que si deux hommes aussi forts ont succombé aux coups, quelle chance on a, nous ? Ethan, même la rue n’a pas réussi à le terrasser. Il a survécu à la faim, au froid, aux chaleurs arides, à la violence… Il était increvable. Teddy, il a terrassé des incendies, résisté à des effondrements, sauvé des gens de la noyade… Il était insurmontable. Ils étaient deux jeunes montagnes, pas encore érodées, faites pour durer. Si le monde avaient vraiment des super-héros, ça aurait été eux. Alors si eux, finissent par tomber, quelle chance on a, nous ?

Ca aurait pu être moi. Et ça a été moi pendant longtemps. Heureusement, j’avais des héros. J’avais ma mère. Elle m’a sauvé la vie, une fois. Mais c’était trop peu, trop tard. Elle aurait dû m’emmener loin de mon connard de père, bien avant d’avoir à appuyer sur une détente qui m’a enlevé mon seul soutien, ma seule source d’amour avant longtemps. Elle a fini en prison, et son sacrifice était louable. Mais pendant qu’elle faisait son temps, je me faisais toujours frapper. Sans personne pour arrêter un homme pour qui la violence était le quotidien. Un homme capable de tuer à mains nues ou armées. Et qui l’avait fait, sans hésiter, pour le bien-être de sa moto et de ses potos. J’étais à sa merci et j’aurais pu crever, ou finir dans le comas aussi, une centaine de fois. Par an. Et il n’y aurait eu personne pour me sauver non plus. Il suffit d’une fois, me disent les expériences d’Ethan et Teddy. Une seule fois, pour que ma mère me perde, comme Shanya et Cherry les ont perdus.

Et d’une façon ou d’une autre, c’est un peu ce qu’il s’est passé. On ne s’est plus revus. On ne peut pas. Elle est sortie de prison depuis longtemps, mais personne ne sait où je suis. Officiellement, je ne suis même pas à New York. Ce n’est pas Connor Williams qui loue mon appartement, ou qui paie mes factures. C’est moi, mais ce n’est pas mon nom, sur les papiers. Parce que je ne voulais pas qu’il puisse me retrouver. Et elle, elle a un nouveau nom. Je lui ai forgé une nouvelle identité. Elle vit dans le Minnesota, maintenant. Elle a un vrai travail, et elle est devenue rousse. On échange des nouvelles sur un serveur sécurisé que j’ai créé. Elle est saine et sauve, et moi aussi.

Et il ne nous retrouvera jamais. Parce qu’il suffit d’une fois pour que des montagnes s’effondrent. Et je ne suis pas une montagne.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

« Il suffit d'une fois... × Marvel »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Il était une fois Reims
» il était une fois 1720
» Chauds les Marvel, chauds !!!
» il etait une fois une coquine...
» [Produits] Les LEGO Marvel au Toy Fair !
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
→ ST TRINIAN'S , Where did you get those bruises ? :: 
→ UNTOLD STORIES ←
 :: lueurs éphémères
-